Les formes de subjectivité du journaliste algérien d’expression française | Université Larbi Ben M'hidi O.E.B  

Manifestations Scientifique

Les formes de subjectivité du journaliste algérien d’expression française

Les formes de subjectivité du journaliste algérien d’expression française

Conférence animée par Dr Ikram Aya BENTOUNSI

Mardi 07 mars 2017 à 09h30

à la Salle des conférences – Faculté de Droit –

Résumé:

Notre conférence se donne pour objet d’analyser le fonctionnement des formes linguistiques de subjectivité des praticiens de la communication médiatique de la presse écrite algérienne. Elle vise, en se basant sur des théories énonciatives reconnues, fondées sur la sémantique et la pragmatique, à construire une définition générale et ambitieuse de la subjectivité journalistique. Ainsi, les paramètres d’analyse et les concepts utilisés sont surtout empruntés à la linguistique et à l’analyse du discours. L’analyse, menée sur un corpus de productions de presse écrite francophone algérienne, est ancrée dans la réalité sociolinguistique dont elle ne néglige a priori aucune dimension (morpho-syntaxique, métadiscursive).Notre analyse des traces linguistiques de la subjectivité a pour objectif de voir comment le locuteur-journaliste exprime sa présence au sein de son discours à travers sa vision, son analyse, ses critiques, ses attitudes vis-à-vis des événements politiques caractérisant la société algérienne dans une période précise.Vu ses dimensions sociolinguistique, communicative et interactionnelle, l’analyse se base sur trois pôles principaux : le sujet énonciateur (traces évaluatives, axiologiques et socio affectives de sa présence), le contenu (aspects morphosyntaxique et sémantique) et le contrat de communication médiatique (dispositif de production médiatique).La mise à jour des formes de la subjectivité de la presse écrite nous permettra de lever le voile sur les ambiguïtés qui pèsent sur les notions de subjectivité/objectivité dans le discours journalistique. Et ce, à travers l’étude du fonctionnement de la subjectivité induite par certaines formes de mise en scène du journaliste dans son propre discours, ainsi que par ses appels au lecteur.

En savoir plus…