Réseaux et Télécommunications

Contexte et objectifs de la formation

L’objectif de la licence professionnelle en Réseaux et Télécommunications est de permettre à l’étudiant d’apprendre à maîtriser les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication qui sont omniprésentes dans nos sociétés et entreprises.

Ces services qui relevaient jusqu’à présent du contexte professionnel (travail collaboratif, Cloud Computing, etc.) arrivent en force dans la vie quotidienne : réseaux sociaux, jeux en ligne, e-commerce, vidéo à la demande, accès mobiles aux services Internet, etc.

Cette formation qui prépare en six semestres la licence professionnelle est décrite dans le présent programme mis en place localement par les équipes pédagogiques en partenariat avec les professionnels de l’industrie et des services.

Elle offre à l’étudiant les connaissances pratiques et professionnelles qui le préparent à une insertion immédiate dans les domaines des réseaux informatiques et des réseaux de télécommunications.

En s’appuyant sur une large culture scientifique et technologique, la formation permet également à l’étudiant de développer son autonomie, sa prise d’initiatives, d’évoluer et de s’adapter aux mutations de son métier, tout au long de son parcours personnel et professionnel.

A – Organisation générale de la formation : position du projet

Si plusieurs licences sont proposées ou déjà prises en charge au niveau de l’établissement (même équipe de formation ou d’autres équipes de formation), indique dans le schéma suivant, la position de ce projet par rapport aux autres parcours.

B – Objectifs de la formation :

Le diplômé en Réseaux et Télécommunications exerce dans toutes les entreprises utilisant les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. Il est donc présent dans tous les métiers de l’administration des systèmes d’exploitation, de l’informatique omniprésente ou spécifique aux communications, de l’administration des réseaux, de la téléphonie, ainsi que dans le développement d’applications pour les Smartphones et les tablettes. Par exemple, viennent s’ajouter aux secteurs spécifiques du conseil et des services toujours en progression ; celui du e-commerce et celui des opérateurs de télécommunications. Ce dernier, ambitieux et dynamique et dont les métiers sont en constante évolution, a vu son trafic de données mobiles augmenter de manière exponentielle.

Tous les réseaux sont ainsi concernés depuis l’intégration de services jusqu’à la gestion de flux d’informations (énergie, sécurité, etc.). De plus, la convergence des réseaux informatiques de données et des réseaux voix et vidéo, dont le Cloud Computing et la virtualisation sont les éléments les plus connus ont généré de nouveaux besoins : la visioconférence, la télévision par Internet, la télé-présence, la messagerie unifiée.

Dans un autre domaine, celui de la santé, un programme de modernisation des systèmes d’information hospitaliers a été lancé avec la mise en place du dossier médical personnel. Dans ce secteur, les besoins vont augmenter sensiblement, notamment en matière de traçabilité de l’information, de télémédecine, de géo localisation des équipements et des patients, de télésurveillance des personnes âgées.

Dans le secteur du bâtiment intelligent, les besoins augmentent également du fait de la présence désormais obligatoire d’un réseau en fibre optique dans tous les immeubles de bureau.

Les activités d’un diplômé R&T dépendent pour une large part du type et de la taille de l’entreprise où il exerce ses fonctions. Elles sont spécialisées dans une grande entreprise, une unité de production ou une unité de recherche et développement, plus larges et variées dans une petite entreprise. Elles évoluent en intégrant la relation qualité avec le client et la promotion des produits et des services commercialisés.

Les métiers historiques de l’administration, de l’installation et de la maintenance des réseaux de télécommunications recouvrent une large palette d’emplois spécifiques. Pour ne citer que les plus importants :

  • – Installation et maintenance télécoms et courants faibles
  • – Maintenance informatique et bureautique
  • – Administration de systèmes d’information
  • – Conseil et maîtrise d’ouvrage en systèmes d’information
  • – Direction des systèmes d’information
  • – Études et développement de réseaux de télécoms
  • – Production et exploitation de systèmes d’information

Cependant les processus métiers sont en constante évolution. Les innovations vont amplifier le décloisonnement des champs couverts par le numérique, l’extension des liens informatiques dans une logique d’entreprise étendue et la représentation virtuelle des processus.

Dans cette perspective, le Programme Pédagogique National intègre les technologies et les évolutions des réseaux et des environnements applicatifs associés c’est-à-dire les objets connectés (tablette, Smartphone, caméra, écran intelligent…).

La formation en R&T permet à l’étudiant une insertion professionnelle immédiate à bac+3 (Licence professionnelle) tout en lui donnant les outils lui permettant d’appréhender les nouvelles technologies qui verront le jour dans les années au sortir de sa formation.

        L’étudiant, selon son Projet Personnel et Professionnel (PPP), peut aussi évoluer vers une poursuite d’études courtes (licences professionnelles), longues (master) ou un cursus en double compétence.

C – Profils et compétences visées :

 Le titulaire d’une licence professionnelle en Réseaux et télécommunications est qualifié pour intervenir dans tous les secteurs. Ainsi le référentiel d’activités et de compétences répertorie les activités que le diplômé en R&T va être en mesure d’assurer à l’issue de sa formation pour chacune d’elle, une ou plusieurs compétences sont mobilisées.

Ces activités/compétences sont classées en deux niveaux :

  • activités/compétences de base, qui correspondent au cœur de métier, exigibles de n’importe quel diplômé R&T (cœur de compétence),
  • activités/compétences spécifiques déterminées par le parcours choisi par l’étudiant lors de son Projet Personnel et Professionnel (PPP).

Les activités/compétences ont été mises en évidence sur un double plan : d’une part quant au domaine technique, d’autre part quant au domaine transversal, requis de tout technicien supérieur.

Au-delà de ses compétences techniques, le licencier en R&T est amené à évoluer dans un environnement ouvert où la communication est essentielle à la réalisation de son travail. Il est par conséquent capable de rédiger et d’interpréter des documents professionnels, ainsi que de communiquer avec son environnement (collaborateurs, clients, fournisseurs) tant en langue française qu’en langue anglaise. Il est aussi capable d’utiliser les outils collaboratifs pour un travail en équipe efficient.

Le titulaire de la licence professionnelle en R&T est également capable d’appréhender un projet dans sa globalité. Pour cela, il sait examiner les conditions de faisabilité technico-économique de réalisation, mettre en œuvre des outils méthodologiques. Il est en capacité de respecter un cahier des charges, des délais, des contraintes économiques et environnementales, les réglementations et normes en vigueur, l’environnement technique, la qualité, l’hygiène et la sécurité.